Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Comtesse du Forez

Château de Brissac (49320 Brissac-Quincé, France)

17 Novembre 2013 , Rédigé par La Comtesse du Forez Publié dans #Châteaux Français

je n'ai jamais visité ce château

mais je voulais juste vous le faire découvrir  

 

il fait partie de ma longue liste de château à voir en France

Le château de Brissac se trouve à Brissac-Quincé, dans le département de Maine-et-Loire, à quinze kilomètres d'Angers. Depuis le début du XVIe siècle, il est la propriété et la résidence des ducs de Brissac. Il est classé au titre des monuments historiques depuis le 3 novembre 1958. C'est à l'origine un château-fort construit par Foulques Nerra, comte d'Anjou, au XIe siècle. Après la défaite des Anglais par Philippe Auguste, celui-ci le cède à Guillaume des Roches. Le château est acquis en 1435 et reconstruit en 1455 par Pierre de Brézé, un riche ministre de Charles VII. À la mort de celui-ci, survenue à la bataille de Montlhéry en sauvant le roi, c'est son fils, Jacques, qui en hérite et s'installe au château. Il s'y installe avec sa femme Charlotte de Valois (fille de Charles VII et d'Agnès Sorel) lorsque que Jacques découvre que sa femme a une liaison avec son ami Pierre de Lavergne il la transperça avec son épée le 1er mars 1462, aujourd'hui une légende prétend qu'elle apparaît sous la forme d'une dame blanche les nuits d'orage. Pendant le règne de François Ier (1515 à 1547), la propriété est achetée en 1502 par René de Cossé que le roi nomme gouverneur du Maine et de l'Anjou. Le château entre ainsi dans la famille des Cossé qui adopte alors le nom de Brissac. Pendant les guerres de religion, Charles de Cossé (petit-fils de René) prend le parti de la Ligue, et le château est assiégé par le roi Henri IV. Après son ralliement au roi en 1594, il retrouve son château gravement endommagé en 1606, et obtient le titre de maréchal de France, ainsi que celui de duc de Brissac en 1611. La forteresse étant tout près d'être démolie, elle est reconstruite sous la conduite de l'architecte Jacques Corbineau qui en fait un édifice grandiose. À cette époque le duc de Brissac prend pour secrétaire particulier le gentilhomme Goddes de Varennes, marquis de la Perrière. En août 1620 une entrevue de conciliation a lieu à Brissac en « terrain neutre » entre Louis XIII et sa mère Marie de Médicis. Les Cossé-Brissac conservent le château jusqu'en 1792. Lors de la Révolution, il est réquisitionné et transformé en cantonnement pour les « Bleus » de Vendée. Mis à sac par les révolutionnaires, il reste dans cet état jusqu'en 1844, où un programme de restauration est entrepris et poursuivi par les Cossé-Brissac, à qui le château est restitué après la Révolution, et dont les membres s'y sont succédé depuis. En 1890 est inauguré son théâtre, créé sur deux étages par sa propriétaire, née Jeanne-Marie Say (1848-1916), petite-fille du célèbre raffineur de sucre Louis Say, veuve en premières noces de Roland de Cossé, marquis de Brissac en 1871, puis vicomtesse de Trédern. Ce théâtre est restauré vers 1983. Son architecture en fait le château le plus haut de France, il compte sept étages au total, ainsi que deux-cents salles, et sa façade traduit les influences baroques de l'époque. Ouvert au public, le château héberge chaque année un marché de Noël, une chasse aux œufs de Pâques et le Festival Fashion Flower. Il accueille également de manière régulière des événements liés aux montgolfières, comme les départs du Championnat de France.

Château de Brissac (49320 Brissac-Quincé, France)
Château de Brissac (49320 Brissac-Quincé, France)
Château de Brissac (49320 Brissac-Quincé, France)
Château de Brissac (49320 Brissac-Quincé, France)
Château de Brissac (49320 Brissac-Quincé, France)
Château de Brissac (49320 Brissac-Quincé, France)
Château de Brissac (49320 Brissac-Quincé, France)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article